';

À Issoudun la transition énergétique est en marche, avec la volonté de diversifier les ressources, comme par exemple la biomasse.

Début de 2018 commencera la construction d’une chaufferie biomasse et la création d’un réseau de chaleur qui alimentera tous les équipements publics situés autour du parc des Champs-d’Amour. C’est une chaudière biomasse COMPTE.R de 3 MW qui équipera la chaufferie communale.

Il s’agit de créer un véritable service public de chauffage urbain. Le projet rassemble plusieurs partenaires : la Ville, l’Hôpital, le CSPCP et la Région Centre. Dès la mise en service du réseau, on attend une économie de 7 % sur le coût du mégawattheure, sachant que le coût de l’énergie biomasse restera plus stable que celui du gaz.

La distribution de chaleur bénéficie aussi d’un régime fiscal privilégié avec un taux de TVA réduit à 5,5 %.

Le projet s’inscrit aussi dans le cadre de la filière bois mis en place par la Région Centre. Sur le plan écologique, c’est le choix d’une source d’énergie renouvelable et non délocalisable.

Recommend
Share
Tagged in