';

 

05/11/2018

La chaufferie Californie à Nantes a reçu sa chaudière biomasse de 8 MW qui en 2019 permettra de chauffer l’eau distribuée via le réseau de chaleur dans les logements et établissements raccordés.

Cette chaufferie consommera environ 9 300 tonnes de bois par an, dont l’approvisionnement provient à 60 % de la Loire-Atlantique. Le reste est issu des 5 départements limitrophes, dans un rayon qui n’excède pas 150 kilomètres.

Avec 35 000 tonnes d’émissions de CO2 évitées chaque année, le bois apporte un tarif concurrentiel par rapport à la chaleur produite par les énergies fossiles, et une meilleure stabilité des prix, à plus long terme, pour la facture des usagers. Avec 84 % d’énergies renouvelables et de récupération, la chaleur produite est un atout réel pour la transition énergétique de la métropole.

Recommend
Share
Tagged in