';

 

10/07/2018

La création d’un nouveau réseau de chaleur bois qui pourrait permettre de chauffer 17 bâtiments publics sur Saint-Flour est aujourd’hui en cours.

La nouvelle chaufferie présentera de véritables intérêts environnementaux (1.700 tonnes de CO2 évitées par an) et des avantages économiques (150.000 euros économisés par l’ensemble des utilisateurs), et permettra de créer des emplois dans la filière bois locale (trois dans le cadre de ce projet).

D’un coût total de 4,575 millions d’euros ce projet de développement durable sera financé à hauteur de 2,3 millions d’euros par l’ADEME, et 300.000 € par l’État.

Comme pour les trois autres chaufferies biomasse, celles du Crozatier, du centre aqualudique et de Volzac, c’est à nouveau COMPTE.R qui fournira deux chaudières à plaquettes de 700 et 1500 kW pour ce quatrième réseau de chaleur bois, sur le secteur de Besserette.

Recommend
Share
Tagged in